Le reCAPTCHA vient d'être mis en place et risque de poser problème pendant une trentaine de minutes, merci d'envoyer un mail classique 😶.
C'est parti ! 😉
J'ai hâte de lire ce que vous m'avez envoyé.
Oops! il y a un problème, veuillez réesayer.. :/
Sport

In&Motion - Drone FPV

Réalisé en
December 2020
Pour
Alban Nierroz Studio
Voir le projet sur le support final
Article en mode brouillon (accessible mais non visible)

Pourquoi ? 

La course du Dakar est mondialement connue, c'est une course de plusieurs jours, où motos, autos et camions traversent à pleine vitesse des paysages souvent désertiques et spectaculaires.

Elle est aussi malheureusement connue pour ses nombreux accidents, dont certains mortels. 

Pour l'édition 2021, Le Dakar a donc obligé tous ses concurrents à porter un airbag, qu'il soit mécanique (à câble) ou intelligent (déclenchement en fonction de paramètres, comme la vitesse, la force de l'impact... et le tout traité par des algorithmes).


In&Motion développe les algorithmes de ses airbags intelligents en corrélation avec d'autres marques qui les construit. Premièrement pour une utilisation grand public sur route, puis In&Motion s'est intéressé ces dernières années au secteur "Off Road" (Trail ; Enduro ; Randonné...).

C'est notamment grâce à des compétitions comme le Dakar ou à des athlètes comme Xavier De Soustrait que l'idée de porter un jour ses airbags en dehors des routes, est vite devenue réalité.

In&Motion voulait donc par cette vidéo avoir le témoignage de Xavier, à quelques jours de son départ pour l'Arabie Saoudite pour l'édition 2021 du Dakar, son retour sur ce système, et sa place dans le monde de la moto.

Le drone FPV

Sachant que Xavier pilote souvent à plus de 120 km/h, il n'est pas si facile que ça de le suivre avec un drone traditionnel, le Dakar n'est pas filmé par hélicoptère pour rien...

Alors qu'un drone classique peut atteindre 50 km/h, un drone FPV peut lui aller jusqu'à 100 voire 140 km/h. Alban a donc trouvé judicieux d'intégrer des plans de FPV, ce qui permet aussi de se rendre réellement compte de la vitesse à laquelle va Xavier en plus d'apporter des plans originaux, qu'on voit rarement. 

"Plus près, va encore plus près"

Il est même parfois dur de suivre Xavier, qui atteint des pointes de vitesse à 160km/h en ligne droite et avec une accélération impressionnante. Il fallait donc coordonner ses départs avec celui du drone. 

Lorsque je ne tournais pas avec le drone, j'assistais Alban et Hugo en cadrage ou dans la gestion du matériel (assistant cadreur).

Tous les plans sols et drone classique (Mavic 2 Pro) sont effectués par Alban Nierroz, ainsi que le montage. 

Rushs Bruts

Autres vidéos réalisées pour ce projet :

Les autres projets :